ARTFranck Kevin NANA DEMEN

BARTHÉLÉMY TOGUO

ARTFranck Kevin NANA DEMEN
BARTHÉLÉMY TOGUO

BARTHÉLÉMY TOGUO & LA CERAMIQUE

En 2011, Sèvres, cité de la céramique, ouvre pour la première fois ses ateliers à Barthélémy Toguo. Ce n'est pas sa première rencontre avec la porcelaine, mais à Sèvres, il s'approprie une forme du répertoire : le vase Charpin, de Pierre Charpin.

Dans cette série, il dessine des mains puissantes dans un ton rouge ocre dont on peut suivre à l'oeil les traces contrastant la porcelaine blanche, émaillée et immaculée.

Ces mains qui serrent le vase dégagent une énergie forte et puissante. Ces oeuvres de la série The giving person at the holy Ghost's place, confrontent l'observateur à la puissance de la main tendue à l'autre tout en laissant cours à sa propre liberté d'interprétation. Les décors uniques de Barthélémy TOGUO, sur les vases Charpin, sont présentés la première fois par Sèvres au Pavillon des Arts et du Design, à Paris, en Mars 2011.

En 2012, il revient à la cité de la Céramique pour donner vie aux plaques en porcelaine d'Adrien Rovero, à travers l'histoire de Judith et Holopherne, qu'il traduira  par la tête tranchée de l'envahisseur.

En 2016,  Sèvres a réalisé une série de vases intitulée “Le Souffle de Sèvres”, qui raconte le processus de cuisson au four à bois. Pour cette édition,  Barthélémy TOGUO a peint des vases dans un ton bleu. Ces derniers ont fait l’objet de trois expositions au courant de l’année 2017 : une au musée national de la céramique, une BRAFA de Bruxelles et la dernière à la galerie de Sèvres à Paris.

L'exposition "Fragile Beauty" du 19 Octobre au 12 Novembre présentera une rétrospective des travaux de Barthélémy TOGUO réalisés à Sèvres, cité de la Céramique. Quelques pièces rares et insolites issues de son projet "Célébrations" - la fresque réalisée pour la station de métro château rouge sur la ligne 4 sera  inaugurée en Septembre 2017 - seront aussi présentées.


BIOGRAPHIE

Dessin, sculpture, installation, performance, vidéo, l'art de Barthélémy TOGUO est polymorphe. Il ne connaît aucune frontière. Tout à la fois multicolore, multiculturelle et multinationale, son oeuvre fondée sur le concept de transit, resulte d'une réflexion ouverte et altruiste sur le dessin de l'homme et la marche du monde. Au coeur même de cette réflexion, le dessin occupe une place de prédilection : il est le mode privilégié d'un lieu source, tour à tour capteur et émetteur.

FORMATION

Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts, Abidjan,Côte d'Ivoire
Ecole Supérieure d'Arts, Grenoble, France
Kunstakademie, Düsseldorf, Allemagne.

DÉCORATIONS 

Chevalier des arts et des lettres de la république française 2015
Chevalier de l'ordre national de la valeur de la république camerounaise 2016


 © Gérard Jonca / Sèvres cité céramique.


Pour Barthélemy TOGUO, la vague du printemps africain en France, ce mouvement envers l'art contemporain d'Afrique ne saurait rester juste un coup d'effet de mode sporadique. Il est capital selon lui d'établir une passerelle solide entre l'Afrique et le reste du monde en installant les artistes africains aux côtés de leurs confrères européens. C'est avec cette volonté que Barthélémy s'engage à partager toutes ses futures expositions individuelles avec d'autres artistes. 

Dans son exposition "FRAGILE BEAUTY" il invite ATSOUPE, Saïdou DICKO, Bright EKE, Markus  KARTIESS,Willys KEZI, Shiharu SHIOTA, Fabien VERSHAERE,

 

BANDJOUN STATION

Il créé Bandjoun Station au Cameroun en 2008, un projet ambitieux de développement en Afrique. Ce centre d'art comprend une résidence d'artistes, combinée avec un volet agricole. Ce dernier permet à la population locale d'atteindre l'autosuffisance alimentaire grâce à l'élevage et une agriculture saine et respectueuse de l'environnement.